Visite des domaines PIERRE GAILLARD

Share Button

Pierre-31

Insatiable arpenteur, Pierre Gaillard est un vigneron toujours en mouvement. Des idées, des projets, il n’en manque pas, mais lui à la différence de bien d’autres il les réalise…

Diplôme en viticulture en poche, il fait son apprentissage chez Vidal-Fleury et chez GUIGAL avant d’acquérir en 1981, le Clos de Cuminaille à Malleval. Il possède alors 25 hectares de vignes avec des AOC prestigieuses comme le Saint Joseph, le Condrieu, la Côte-Rôtie, le Cornas et le Crozes-Hermitage.

En 1996, il forme un triumvirat avec ses deux complices : Yves Cuilleron et François Villard pour organiser la renaissance des vins de Vienne. Après avoir identifié les meilleures parcelles de Seyssuel aux abords du château des archevêques, ils plantèrent Syrah et Viogniers sur sol schisteux.
Puis, les mousquetaires relancèrent les mythiques et antiques cuvées : Sotanum, Heluicum et Taburnum.
Aujourd’hui, Les vins de Vienne sont autonomes et participent au prestige des vins du Rhône septentrionale.

En 2002, Pierre Gaillard réalisa un autre de ses rêves, il crée le domaine Madeloc à Collioure en Roussillon. Près de 30 hectares de Grenache, de Syrah, de Mourvèdre, de Carignan, de Roussanne et de Vermantino sont réhabilités. Les parcelles sur sol de schiste culminent à 350 mètres d’altitude, disposées en terrasses sur le littoral, elles profitent du vent marin. Pierre Gaillard revisite les vins du Roussillon avec des vins précis et profonds mais toujours avec beaucoup de fraicheur. C’est aujourd’hui sa fille Elise qui gère ce domaine.

En 2007, sur la route de Collioure, il a de nouveau un coup de cœur sur des collines de schiste. Il crée alors le domaine Cottebrune à Faugères.
Pierre y choisit les vignes les plus en pente. Le domaine compte 10 hectares de cépages méridionaux.Même si l’élévation du massif est légère, il est question de pente et de schiste comme souvent avec lui.Les vins produits sont puissants et riches avec une belle expression de fruits.

Pierre aime la moto, les chevaux et les voyages, mais il est surtout accro aux grands crus de bourgogne. Je ne serai pas surpris un jour de le voir arpenter la côte d’or à la recherche d’un nouveau défi…

Lien vers note de dégustation TRANSHUMANCE

Lien vers note de dégustation ROSE POURPRE ( Prochainement)

(159)

Share Button

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *